Haut

Poser 1 question

Schéma électrique groupe électrogène

Le courant écrêté et le régime moteur régulé à la demande, le rôle des composants du schéma électrique.

Le principe de production de courant par l'alternateur groupe électrogène entrainé par le moteur groupe électrogène nécessite que la régulation électronique, le redressement et l'écrêtement du courant électrique soient inclus dans le schéma électrique des composants du groupe électrogène.

Les composants du schéma électrique

Le rôle des composants du schéma électrique du groupe électrogène est de moduler la puissance du moteur thermique en fonction de la demande en courant électrique.

Ce rôle peut se décomposer en deux parties selon les critères du courant électrique à produire et le régime moteur à conserver.

Les critères du courant électrique

Le courant électrique produit par un groupe doit être régulé en fréquence, en tension et en puissance.

  • La fréquence est exprimée en Hertz (couramment 50 Hz et 60 Hz) pour le courant alternatif. Le courant continu ne possède pas de fréquence, car n'est pas soumis à une pulsation.
  • La tension est exprimée en Volts (12 V-24 V en courant continu - 220 V à 400 V en courant alternatif).
  • La puissance est exprimée en kilowatts (kW pour la puissance active) ou kilovolt-ampère (kVA pour la puissance réactive).

La fréquence du courant du groupe électrogène

Les groupes électrogènes à courant continu ne sont pas concernés par la fréquence du courant fourni par une dynamo.

C'est de la vitesse de rotation du moteur du groupe électrogène que va dépendre la fréquence du courant alternatif produit par l'alternateur.

La régulation de fréquence est le rôle du régulateur groupe électrogène.

La tension du courant du groupe électrogène

La tension disponible est :

  • soit 12 V ou 24 V pour un groupe électrogène à courant continu ;
  • pour un groupe électrogène à courant alternatif :

La tension est stabilisée par un redresseur et modulée par un transformateur.

La puissance du courant du groupe électrogène

La puissance d'un appareil électrique peut se décomposer de deux façons :

  • la puissance active qui est celle de l'appareil en marche normale,
  • et la puissance réactive qui est celle que demande l'appareil au démarrage.

Sur un appareil composé d'une simple résistance électrique (radiateur, cafetière, etc.), la puissance réactive est égale à la puissance active.

Cependant sur un moteur électrique (compresseur de réfrigérateur, disque dur d'ordinateur, outillage électroportatif, etc.), la puissance au démarrage est plus élevée que la puissance en marche normale, et dans ce cas la puissance réactive est plus importante que la puissance active.

Le contrôle de la puissance en pic et en continu est confié à un équipement électronique du groupe électrogène inverter.

Le régime moteur du groupe électrogène

Sur les petits groupes électrogènes les moins puissants, la régulation mécanique permet de faire varier le régime de rotation du moteur pour stabiliser la fréquence quelle que soit la demande de puissance électrique :

  • Il s'agit toujours d'une régulation à masselottes qui va directement régler l'admission des gaz au moteur.
  • C'est un système qui garantit assez mal la stabilité de la fréquence du courant.
  • Ce sont très souvent des moteurs refroidis à air qui sont équipés de ce type de régulation mécanique assez basique.

Sur les gros modèles, de groupes électrogènes, la régulation est confiée à un régulateur électronique qui est en mesure de régler beaucoup plus finement la fréquence. Ces groupes électrogènes sont en général refroidis à eau.

La diminution du régime de rotation du moteur en fonction de la baisse de puissance afin de réaliser des économies de consommation est un système du groupe électrogène AVR.

La vitesse de rotation des groupes varie en fonction du nombre de pôles de l'inducteur. Très souvent, les petits groupes sont des alternateurs 3 000 Tr/mn bipolaires, alors que les plus gros sont presque toujours des 1 500 Tr/mn en tétra polaires.

Plus la vitesse de rotation est élevée, plus la fatigue du matériel est importante (frottements et usure, force centrifuge, etc.).

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

  • Groupe électrogène d’occasion, un bon plan  | Astuce

    Groupe électrogène d’occasion ? Pensez à aller visiter les ventes des domaines. Les armées et administrations remplacent régulièrement des groupes anciens mais robustes et bien entretenus.

  • Conseils pour les groupes électrogènes qui fonctionne (...)  | Astuce

    Stockage groupe électrogène essence Si le groupe électrogène essence ne tourne que rarement pensez à ajouter un additif de conservation du carburant avant le remisage. Démarrage groupe électrogène diesel Pensez avant de déplacer le groupe apr [...]

  • Cet hiver, risque de black-out  | ACTU

    « Si, pendant 15 jours cet hiver, l'Europe est soumise à une vague de froid, à un moment où il n'y a ni vent ni soleil, il y aura un risque très fort de black-out » s'alarme le PDG de GDF Suez Gérard Mestrallet. En effet, les marchés du gaz et de l'électr [...]

  • Utilisation de rallonges avec un groupe électrogène  | Astuce

    Déroulez entièrement les rallonges électriques utilisées avec un groupe électrogène. Une rallonge enroulée agit comme un bobinage électrique et s’échauffe dangereusement.

  • Groupe électrogène et poste à souder  | Astuce

    Si vous voulez utiliser un groupe électrogène avec votre poste à souder, vous devez prendre quelques précautions au moment de l'achat du groupe, mais aussi lorsque vous arrêtez les deux appareils : Il faut éviter les groupes électrogènes à mi [...]

  • Groupe électrogène au gaz, une nouvelle alternative  | Astuce

    Il existe depuis peu des groupes électrogènes de chantier fonctionnant au gaz. Pensez au prix de la consigne d’une bouteille en plus du prix du groupe et que l’autonomie sur une bouteille n’est que de 10 à 15 heures.

  • Orages : 16 départements en alerte, nos conseils  | ACTU

    11 départements français ont été placés en alerte orage ce matin, et l'alerte a été étendue à 16 départements vers 16h30 par Météo France. L'ouest de la France est la région essentiellement concernée, et « des orages devraient se déclencher dans le sud-ou [...]

  • Tester un fusible  | FICHE PRATIQUE

    Il existe deux types de fusibles : les fusibles à fil et les fusibles électroniques. Le fusible est un organe important du circuit électrique, il appartient à tout utilisateur de vérifier son état et son bon fonctionnement. Pour cela, il faut tester [...]

 

Réaction de hamid |  24/03/2013

 

0

 

jai un groupe electrogene 100kva pendant son fonctinnement tout les lampes du batiment clignote si disons frequence non stable

Commenter

 

Puissance totale des appareils connectés? ce clignotement fait penser à une surcharge de l'appareil. Avez vous pensé à couper une partie du réseau voir si cela clignote toujours? si oui le problème est au niveau du groupe (régulation insuffisante) mais là pour répondre, il me faut marque, modèle, mois d'achat, puissance, carburant.
Cette réaction ne concerne pas la note d'information et n'est donc pas à sa place ici. Elle risque de passer inaperçue.
Bon courage
lsdx@lsdx.eu
Bon courage.

Commentaire de seylione | 07/01/2014 |  
 

Réaction de boaventura |  20/08/2013

 

0

 

jai un groupe de 20 kva, mais sa ne demarre plus. quant je demarre sa fonctione epuie sa coupe. que ce que je puisse faire pour la solution?

Commenter

 

étude installation et maintenance des groupes électrogènes

Commentaire de kamel | 27/09/2013 |  
 
 

Poser une question
sur le forum

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Trouver un pro

 

 
Schéma électrique groupe électrogène : la production du courant
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation